Cartes d'occupation des sols 2009-2011

Même si nous attendons tous de voir des cartes d'occupation des sols de l'année 2016 produites avec Sentinel-2, certains utilisateurs nous ont demandé des cartes correspondant à des millésimes historiques. Theia met à disposition des données Landsat-5 pour les années 2009, 2010 et 2011 avec les niveaux de pré-traitement (corrections atmosphériques, masques de nuages, etc.) nécessaires pour produire des cartes d'occupation des sols avec iota2.

Arthur Vincent et David Morin au Cesbio ont donc passé un peu de temps à préparer des données de référence et à lancer les traitements. L'approche est la même que nous avons déjà décrit pour les données 2014. Les différences principales résident sur le fait que, pour la donnée de référence, nous avons combiné Corine Land Cover 2006 et 2012 (pour 2014 nous avions utilisé seulement 2012). Pour ce qui concerne les images, nous n'avons utilisé que Landsat-5, même si des données Landsat-7 étaient aussi disponibles. Utiliser Landsat-7 nous aurait permis d'augmenter le nombre d'acquisitions disponibles, mais à partir de 2003, ce satellite ne fournissait des données utilisables que sur une fauchée très limitée.

Cette fois, nous n'avons pas multiplié les versions des cartes et nous avons choisi de produire une seule carte par année en utilisant le mode éco-climatique, qui s'est montré plus performant pour les essais sur l'année 2014. Nous avons gardé une nomenclature à 18, classes, même si le découpage des zones artificialisées imperméables en 4 classes (bâti dense, bâti diffus, zones industrielles et commerciales et surfaces route) n'est pas très pertinent à la résolution de 30 m.

Les résultats obtenus viennent d'être mis à disposition ici à nouveau avec l'interface Open Layers réalisée par Arthur. L'icône en haut à droite vous permet de sélectionner les cartes qui seront affichées. A gauche, sous les boutons qui gèrent le niveau de zoom, vous avez la possibilité de sélectionner 2 des cartes pour lesquelles les statistiques de qualité (FScore par classe) seront affichées sous la zone de visualisation. Cela vous permet d'apprécier les différences entre les années. Nous avons aussi inclus la carte 2014 réalisée avec les données Landsat-8.

Nous n'avons pas eu le temps d'analyser les résultats en détail, mais les statistiques de validation (sur plus de 26 millions de pixels!) montrent que les performances sont un peu inférieures à celles de la carte 2014. Nous pensons que la baisse de qualité est principalement due au moindre nombre d'images disponibles (nous aurions finalement dû utiliser aussi Landsat-7) mais aussi au fait que les données Landsat-5 ont une qualité géométrique et radiométrique inférieure à celles de Landsat-8. Le nombre inférieur de données disponibles a un fort impact qui se traduit par une sur-détection de surfaces artificialisées.

Le fait d'avoir des cartes d'occupation des sols sur plusieurs années invite à vouloir faire de la détection d'évolutions, mais il faut être prudent. Avec un taux d'erreur supérieur à 10%, il est impossible d'envisager ce type de détection de façon directe sur les cartes. Si vous souhaitiez faire ce genre d'exercice, il faudrait sans doute fusionner les 4 classes de bâti, mais aussi faire une seule classe avec les pelouses et les landes (et peut-être aussi les prairies) et en faire de même avec les vignes et les vergers. Cela nous ramène à une nomenclature à 11 ou 12 classes, ce qui permet tout de même de faire des analyses intéressantes.

Si vous voulez récupérer les fichiers GeoTiff complets (attention, c'est volumineux!), vous pouvez utiliser les liens suivants :